Initiée par l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy en partenariat avec la Triennale SUD 2017 et le centre d’art Doual’art (Cameroun), Moving frontiers – Do and undo / Faire et défaire est une plateforme expérimentale de recherche artistique, mobile et ouverte, qui se propose d’interroger les frontières et les territoires mais aussi de faire place aux problématiques contemporaines sur l’Afrique, la migration, la question coloniale et postcoloniale. Elle est conçue par Sylvie Blocher, Antoine Idier et Geoffroy de Lagasnerie.

Moving Frontiers à La Commune

12 juin 2017

La conférence de lancement de Moving frontiers – Do and undo / Faire et défaire a eu lieu le 1er juin 2017 au théâtre de La Commune à Aubervilliers. Étaient présents : Michel Agier, Sylvie Blocher, Cécile Bourne-Farrell, Clémentine Deliss, Manuel Domergue, Marilyn Douala Manga Bell, Antoine Idier, Geoffroy de Lagasnerie, Zanele Muholi (depuis Johannesburg) Laurence Prat, Marcelo Rezende, Abdellah Taïa et Françoise Vergès.

Cette journée était dédiée à Jean-David Nkot, artiste camerounais participant à Moving Frontiers, empêché d’être présent par le refus des autorités consulaires françaises de lui délivrer un visa. Le journal Le Monde a consacré un article à cette scandaleuse situation : « L’Europe, c’est le cimetière des artistes africains ».

(suite…)

Lancement de Moving Frontiers
le 1er juin 2017

24 mai 2017

Le lancement de Moving frontiers – Do and undo / Faire et défaire aura lieu le 1er juin 2017 lors d’une conférence au théâtre de La Commune à Aubervilliers, de 14h à 21h. Ouverte au public, cette conférence réunira des interventions de Michel Agier (anthropologue), Sylvie Blocher (artiste), Cécile Bourne-Farrell (curatrice), Manuel Domergue (historien), Marilyn Douala Manga Bell (directrice de Doual’art et du SUD2017), Clémentine Deliss (historienne et curatrice), Zanele Muholi (activiste visuelle), Laurence Prat (artiste), Marcelo Rezende (curateur), Abdellah Taïa (écrivain) et Françoise Vergès (politologue).

(suite…)